Filtre à charbon actif jetable

Established
in 1972

ItalianoIngleseTedescoFranceseSpagnoloPolacco

Home Produits Filtre à charbon actif jetable

Filtre à charbon actif jetable

Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable Filtre à charbon actif jetable

1. Type de technologie 
Adsorption physique ou physico-chimique sur charbon actif. 
2. Polluants réductibles
Substances organiques volatiles (SOV), solubles ou non, la capacité d’adsorption ayant tendance à croître avec la masse moléculaire de la substance à réduire. 
3. Limites d’émission atteignables 
Si le dimensionnement a été fait correctement, on obtient des rendements de réduction de 99 %. Le rendement de réduction a tendance à décroître à mesure que le degré de saturation du charbon actif augmente. 
4. Description des équipements ou du processus 
Ce processus permet d’obtenir une « condensation » du solvant contenu dans l’air sur une « certaine » surface solide (forces de van der Waals). La surface solide la plus couramment employée est constituée d’une masse de charbon d’une porosité très élevée, dénommée « charbons actifs », dont l’activité est directement proportionnelle à la superficie de porosité (il suffit de penser qu'un gramme de charbon actif peut atteindre 1 250 m2 de superficie, voire plus). Le solvant contenu dans l’air à traiter est donc « condensé » par capillarité et piégé dans le charbon actif. La capacité d’adsorption est par conséquent proportionnelle à sa surface et fortement influencée par un grand nombre de facteurs, tels que : la concentration de SOV à épurer, l’humidité, la température, la vitesse de passage, le temps de contact et la granulométrie du charbon. À chaque type de solvant correspond une « isotherme » propre appliquée à chaque qualité spécifique de charbon actif, dont la courbe de saturation permet de déterminer le dimensionnement spécifique. À chaque température correspond une courbe de rendement propre. L’adsorption est toujours une phase exothermique. Il en résulte que l’augmentation de la concentration en solvants implique une augmentation de la température et une diminution conséquente de la valeur d’adsorption. En général, il ne faut pas dépasser les 40 °C de température pendant l'opération et se tenir toujours au-dessous de 25 % de la LIE. Sur les filtres à charbon actif que nous produisons, le lit de charbon actif a une forme toroïdale, l’air à traiter traversant ce lit de l’intérieur vers l’extérieur. Cette solution permet que lors de son passage à travers le charbon actif, à mesure que l'air s'appauvrit en polluant, la vitesse de traversée du charbon diminue elle aussi, ce qui augmente d’autant le rendement de la réduction. Cette solution a pour but d’optimiser au maximum l’utilisation du lit de charbon actif. 

Remplissez le formulaire pour recevoir le lien et télécharger le fichier pdf de cette installation

Privacy

ventilazione industriale srl
p.iva: 02404270965

via Adamello, 9 - 20851 Lissone (MB) - Italy
T. +39 039.483498 | +39 039.2456105 | info@amboso.com

Creative Studio